Empreinte de l'absence

éditions Zone opaque, 2006

PICT0003 copie.JPG

J'ATTENDAIS

QUE LA GRAVURE

ME RÉVÈLE

CE QUE

CONFUSÉMENT

JE CROYAIS SAISIR

DU CONTENU

DES ARCHIVES.

40 exemplaires numérotés dont 10 hors commerce

Format extérieur : 36 cm x 29 cm

Nombre de pages : 20 dont 12 gravures originales (aquatintes et eaux-fortes)

Texte composé en caractère typographique par Pierre-Marie Jamart sur papier Moulin du Gué 270 g

Gravures imprimées par Guillaume Crouzet sur papier par Moulin du Gué.

Emboîtage de Gaspard Thomas

Pourquoi un livre d’artiste alors que ce travail sur la mémoire avait été largement exploré dans une édition imprimée : La Chambre aux pommes aux éditions Bleu autour, la même année ?

 

Il fallait raconter cette histoire telle qu’elle avait commencé, sans parole, mais avec une lettre : « La lettre de Dora », typographiée ici en allemand et en français, et qui sera le seul texte de l’ouvrage.

Empreinte de l’absence est avant tout une succession d’images gravées, un chemin silencieux comme l’avait été le mien avant de partir en Allemagne à la recherche de l’histoire de ma mère, la traduction des archives et l’écriture de la Chambre aux pommes

Vitrine de La Hune à l'occasion de la si

exposition à la librairie la hune, boulevard Saint-Germain-des-Prés, Paris novembre 2005

Dans un ouvrage de bibliophilie, les pages sont comptées et obligent les choix : 12 gravures légendées en XII chapitres.

 

Je voulais, par cet ouvrage bibliophilique, revenir aussi au premier geste, celui de l’atelier, à l’incise du trait sur le papier. Au noir qui n’est jamais aussi noir ailleurs …

Il fallait le poids de la page, et ce sentiment enfoui d’être un peu en faute à déplier tout cela … (- « On touche avec les yeux ! »)

 

Le travail a été conçu, partagé, avec le typographe et le taille-doucier. « Empreinte de l’absence » est peut-être, avant tout, l’histoire de cette rencontre et de cette collaboration.